Lou !, 6, L'âge de cristal

Lou !, 6, L'âge de cristal

Julien Neel

Glénat BD

  • 13 décembre 2015

    Désormais étudiante, Lou passe son temps entre les bancs de la fac, les virées en boîte, les sorties au Logan avec ses copines, l'enregistrement des harmoniques émises par un mystérieux cristal rose et le baby-sitting de Fulgor son petit frère. Sa mère de son côté est aussi très occupée. Elle supervise la comédie musicale sur glace tirée de son premier roman et, en tant que spécialiste de SF, elle travaille pour le gouvernement sur un programme ultra secret. Côté coeur, mère et fille sont célibataires. Richard n'est pas encore sorti de sa graoute. Lou voit toujours Tristan qui est serveur au Logan et reçoit de temps en temps un télégramme de Paul. Et puis, il y a ce garçon qu'elle croise souvent, il aime les livres, il aime la taquiner, et c'est tout ce qu'elle sait de lui.

    Lou et l'âge de cristal ou Les effets négatifs de la fumette sur le cerveau d'un dessinateur de BD...
    Lou qui grandit à la vitesse de l'éclair, un cristal rose bonbon qui surgit au milieu de la ville, la mère qui travaille avec d'étranges lapins sur un projet gouvernemental...Tout cela est parfaitement incompréhensible. S'agit-t-il d'un rêve ? D'un épisode du nouveau roman de la mère ? D'autre chose ? Quoi qu'il en soit, l'histoire est difficile à suivre, et à des lieues de l'ambiance habituelle de la série. Constat valable aussi pour les dessins qu'on dirait faits d'une autre main que celle de Julien NEEL.
    Même si c'est toujours un plaisir de retrouver l'univers de Lou, cet album ressemble à un accident de parcours qu'on espère isolé.


  • 28 janvier 2013

    Chronique

    Dans le tome 6 de Lou ! « L’âge de cristal », l’héroïne blonde a bien grandi: devenue étudiante, elle porte des lunettes et s’occupe souvent de son petit frère qui a deux ou trois ans maintenant.

    Sa mère de son côté est débordée: elle doit écrire un nouveau livre et superviser l’adaptation en comédie musicale sur glace de son roman à succès; à ce propos Fulgor, le personnage principal de son livre, doit être interprété par un mystérieux Suédois qui ressemble étrangement à … Richard, son ex-petit copain qui l’a abandonnée enceinte. On retrouve également toute la bande de cette dernière : Mina (sa meilleur amie), Jean-Jean (le petit-copain de celle-ci), Marie-Emilie (la gothique rebelle qui a un sale caractère, soudainement devenue proche de sa mère alors qu’elle ne pouvait pas la supporter).


    Mais si les personnages nous sont familiers, le trait a bien changé; le coté manga de son dessin s’accentue, les couleurs sont vives et sont à l’image de l’univers qui se met en place, un univers irréel, rêvé. Le monde de Lou change comme elle et certaines pages sont bien mystérieuses. On accompagne Lou qui semble également un peu perdue dans son nouveau monde où les problèmes de coeur persistent, elle hésite entre Tristan (son amour d’enfance), Paul (ce garçon doux et poétique rencontré à Mortebouse) et… une nouvelle rencontre !

    Ce nouvel album marque donc un nouveau style, ou il est peut-être une parenthèse, une étape dans la vie du petit monde de Lou.

    Sushi.

    Lire la chronique illustrée : http://www.brestenbulle.fr/?p=9084