Pendant cette période de confinement, venez retirer vos commandes du mardi au samedi, de 10 à 12h30 et de 16h à 18h30.

Un long voyage

Chronique d’une lectrice landa… pardon d’une libraire landa ! Confinement oblige, j’ai tenté pendant les six dernières semaines des expériences qui m’ont conduite à sortir de ma zone de confort. A la troisième semaine, j’ai reçu un exemplaire papier du premier roman de Claire Duvivier, « Un long voyage » (merci Marion). La couverture absolument magnifique est à elle seule une invitation à la découverte. Mais voilà, je lis très rarement de littérature de l’imaginaire, je n’ai pas d’attirance particulière pour le genre, mon cerveau très cartésien me rend hermétique à ces univers mystérieux et les créatures étranges autres que mes congénères ne m’intéressent pas plus que ça. Parfois je me sens un peu stupide lorsque certains clients me parlent de livres dont je n’ai jamais eu la curiosité de lire ne serait-ce que les premières pages.

J’ai laissé passer deux semaines avant de me lancer. Et puis j’ai plongé dans cette histoire racontée à la première personne par Liesse, un jeune garçon issu d’une famille de pêcheurs qui doit quitter son village à la mort de son père. Placé dans un comptoir commercial de l’Empire, il va évoluer jusqu’à devenir le secrétaire particulier de Malvine Zélina de Félarasie, ambassadrice impériale dans l’archipel… Je ne vais pas raconter toute l’histoire d’autant plus que je n’ai pas certainement pas les bons codes pour le faire. Je ne suis pas critique littéraire mais libraire ! En revanche je suis dotée de bon sens et je dis souvent à mes clients qu’il n’y a pas de « bon » livre mais des rencontres, des expériences de lecture et qu’avant tout il faut être curieux… Partant de ce postulat, « Un long voyage » est une sacrée expérience !

Ce roman m’a ensorcelée. Je suis tombée sous son charme et, surtout, j’ai avancé dans ce récit fabuleux en laissant tomber toutes mes réserves. L’écriture est remarquable de précision et d’élégance. Chaque mot semble à sa place, chaque phrase – jusqu’à la dernière magnifique - apporte sa pierre à la construction de cet univers dense, complexe, intelligent et passionnant. Oui j’ai été captivée…

Alors qu’ici le temps s’égrenait doucement comme dans un sablier, j’ai vraiment eu ce sentiment de faire ce long voyage très loin, dans des contrées étranges avec des personnages aux noms alambiqués dont je ne suis pas sûre de me souvenir mais qu’importe ! Merci à vous, Claire Duvivier de m’avoir ouvert les portes d’un monde auquel je n’étais pas préparée. Je ne vous oublierai pas lorsque les portes de ma librairie rouvriront…

Alors pour mes clients et amis lecteurs de tous poils, j’ai un conseil, précieux en ces temps peu ordinaires : surtout ne passez pas à côté de ce roman sous prétexte qu’il ne fait pas partie de ce que vous lisez habituellement. Ouvrez-le, plongez dedans, laissez aller, succombez et embarquez pour ce long voyage merveilleux ! 

#unlongvoyage #claireduvivier #auxforgesdevulcain
#librairiepithiviers #jaimemalibrairie #jesoutiensmalbirairie