Marc-Henri G.

1 mai 2022

Un pont et des vies

Il y a ce que tout le monde voit : un pont qui bientôt reliera l'île au continent ; et puis, gravitant autour, quelques vies bouleversées par cette arrivée inéluctable. Terrifiante aussi, tant ce changement va modifier l'équilibre fragile des ilotes, au premier rang desquels on découvre Léni, le narrateur, ouvrier dans un petit chantier de réparation navale, dont la pérennité est menacée.
Chacun des protagonistes a des raisons de se sentir menacé par la construction du pont, autour duquel le récit gravite. Entre la fidélité à ses valeurs, ses amis et sa famille, Léni hésite, et à travers lui c'est tout ce qui fait le sel de la vie insulaire que l'on découvre avec émerveillement et un rien de mélancolie.

Roman

Philippe Picquier

9,00
1 mai 2022

Une balade nippone hors du temps

Ogawa Ito nous emmène dans la petite ville de Kamakura au Japon, suivre le récit de Hatoko, au fil des saisons mais délicieusement hors du temps. Le narrateur, dont on découvre progressivement les origines, revient dans sa ville natale pour reprendre la papeterie et le métier de sa grand-mère, écrivain public. Cet art perdu de la calligraphie, dont les détails (choix du papier, de la plume, du style, etc.) nous immergent d'emblée dans le quotidien de Hatoko, la fera rencontrer une série de personnages singuliers et attachants, dans l'intimité desquels son métier la fait s'immiscer.
Partageant avec nous son amour de la cuisine et des plaisirs simples de la vie, l'auteur nous livre un roman très attachant, sensible mais avec plein de pudeur et de retenue qui caractérisent la littérature nippone, nous faisant refermer l'ouvrage avec le sourire aux lèvres.

13 avril 2022

La fantastique rencontre de Lovecraft et du manga

Gou Tanabe poursuit son exploration des cauchemars lovecraftiens en s'attaquant à l'histoire lugubre de la charmante bourgade d'Innsmouth.
Un récit haletante, servi par le trait précis et époustouflant de Gou Tanabe, qui sublime une nouvelle fois l’œuvre de Lovecraft.
Comme le reste de la série, cette édition sous forme de reliure ancienne est magnifique et plaira aussi bien aux amateurs de Lovecraft qu'aux inconditionnels de manga.
On attend avec impatience le(s) suivant(s) !

6 mars 2022

Souvenirs, souvenirs

Comme à son habitude Murakami prend plaisir à nous perdre entre le rêve, le fantastique et la réalité. C'est tout l'objet de ces huit nouvelles : revisiter (ou réinventer ?) quelques souvenirs, qu'ils soient gênants, loufoques, ou incroyables. Difficile de les lire sans se dire que peut-être, nous aussi aurions pu vivre une chose pareille, si nous savions l'imaginer. C'est tout le talent de Murakami : rendre parfaitement plausibles quelques scènes de la vie quotidienne, en leur donnant une touche onirique, en effaçant par moment la frontière entre notre mémoire et nos rêves.

26,00
6 mars 2022

Une lecture bouleversante et sublime

Avec Anéantir, M. Houellebecq nous livre l'un de ses ouvrages les plus poignants. Paul, haut-fonctionnaire de Bercy dans un futur proche, vit pour son travail au cabinet du ministre des finances. Son mariage, devenu un échec total, se résume à une cohabitation avec son épouse dans leur appartement. Mais l'AVC de son père va venir remettre en questions ses priorités et contre toute attente le faire se rapprocher de sa famille et voir la vie sous un nouveau jour, essentiel. Sur fond de crise avec une série de cyberattaques lancées par un mystérieux groupe terroriste, Paul va prendre conscience de la précarité des nos existences ; la fin de vie et la mort sont omniprésentes dans cet ouvrage, qui est à la fois le plus profondément triste, et paradoxalement le plus optimiste de Houellebecq.