Conseils de lecture

Pachinko

Min Jin Lee

Charleston

23,90
par
15 février 2021

Conseillé par Fabienne, libraire

Ouvrir ce roman, c'est embarquer pour un très long voyage, passionnant, enrichissant, depuis la Corée des années 20 au Japon contemporain. Min Jin Lee livre un récit d'une force incroyable. On pénètre au coeur de la vie d'une famille coréene ballotée entre deux identités et deux pays. Une grande et belle saga à laquelle se rajoute pour qui veut lire entre les lignes une leçon de géopolitique ! Ce roman est aussi beau que sa couverture.


Nature humaine, Roman

Roman

Flammarion

21,00
par
2 novembre 2020

Conseillé par Fabienne, libraire à Pithiviers

Serge Joncour signe un grand roman, sorte de manifeste écologique passionnant sans jamais être pontifiant. Au travers de 30 ans de la vie d’une famille d’agriculteurs du Lot, il raconte 30 ans d’histoire de France, de mondialisation, de mutations et de luttes agricoles, incluant tous les petits signes que l’on n’a pas vus et qu’aujourd’hui nous payons cher, les crises qui ont dévasté le monde agricole, la vache folle, les farines animales, etc. Et qui plus est, ce texte éclairé est doté d’un vrai souffle romanesque, on ne s’y ennuie jamais et l’on est captivé par ces héros ordinaires. Un prix Femina bien mérité.


Betty

Éditions Gallmeister

26,40
par
13 septembre 2020

Conseillé par Fabienne, librairie

Chère Betty Carpenter, cet été, grâce à Tiffany McDaniel, j’ai fait votre connaissance et depuis je ne cesse de penser à vous, vous la petite indienne moitié blanche moitié Cherokee. Je vous ai connue enfant, adolescente, je vous ai vue grandir et devenir femme. Vous m’avez présenté vos frères, vos sœurs, votre mère, votre père - et entre nous quel homme votre papa ! Avec vous j’ai vécu dans votre maison de l’Ohio et j’ai partagé tous ces secrets que vous enfouissiez dans la terre. Vous m’avez tant donné. Je crois bien que je ne vous oublierai jamais. Chère Betty Carpenter, je vous aime !


Térébenthine, Roman
16,50
par (Libraire)
29 août 2020

Conseillé par Fabienne, libraire

On retrouve avec plaisir la plume incisive de Carole Fives, cette écriture précise et nerveuse qui est sa marque de fabrique. Tout sonne juste dans cette description de la quête artistique d'un trio d'amis, étudiants aux Beaux-Arts, leurs illusions bien souvent perdues en chemin, les passions qui les animent et les détruisent aussi parfois, leurs rêves que l'institution piétine. Au final un texte extrêmement intéressant et une belle réflexion sur l'art contemporain.


Le dit du mistral
19,00
par (Libraire)
22 août 2020

Conseillé par Adeline, lectrice de la librairie de Pithiviers

Ce roman nous ouvre les portes sur le monde du Lubéron.
Attention, il s'agit d'un monde à part, où règne encore la puissance magique des dieux antiques et des légendes. Les petites notes de provençal aident le lecteur à se plonger un peu plus dans ces paysages habités par des mystères anciens, à la croisée de l'histoire et de la mythologie.
C'est une découverte archéologique qui cause chez le narrateur une série de rêves et de visions qui l'amènent à redécouvrir son pays du Lubéron. Le portrait d'une femme sculpté dans la roche et l'eau d'une source nouvelle vont transformer son rapport au monde. Vous n'avez plus qu'à vous laisser emporter par lui !
.