En raison des circonstances actuelles, notre librairie est fermée et aucune expédition ne pourra être assurée pour une durée indéterminée.

Librairie Gibier .

https://www.librairiegibier.com/

Oiseau Florent

Allary éditions

17,90
par (Libraire)
18 février 2020

Conseillé par Fabienne, libraire

Avec le style décapant et mordant qui le caractérise, Florent Oiseau brosse une jolie tranche de vie. Il donne à rire (jaune), à s'émouvoir aussi... et on s'attache très vite à sa bande de héros ordinaires. On ressort de cette visite aux Magnolias touché au cœur. Un roman fort en humour et en tendresse et un très bon moment de lecture !

Le monde dans cinq mètres carrés
par (Libraire)
15 février 2020

Conseillé par Fabienne, libraire

Admirative et touchée au cœur ! Ce récit est vraiment captivant de bout en bout : depuis la démarche de Valentine dénuée de tout jugement moral, les lettres emplis d'intelligence de Renaldo, l'amitié qui se construit au fil de leur correspondance - mots et dessins partagés -, jusqu'à leur rencontre dans le couloir de la mort et l'observation minutieuse et précise du système carcéral américain. La maturité et l'humilité de la jeune auteure -19 ans au début de l'ouvrage - sont vraiment bluffantes ! Ce livre constitue une magnifique leçon d'humanité.

Là où les chiens aboient par la queue
par (Libraire)
8 février 2020

Conseillé par Fabienne, libraire

Il y a de la magie dans ce livre, des parfums, des ambiances, du créole et beaucoup d'amour aussi. Il y a l'histoire d'une famille antillaise, celle de la Guadeloupe que l'on doit quitter, la nostalgie de l'île et la métropole grise. Une plume merveilleusement vivante au service d'un premier roman flamboyant et épique. 283 pages de bonheur absolu.

Le Premier homme du monde
par (Libraire)
8 février 2020

Conseillé par Fabienne, libraire

Ne passez surtout pas à côté de ce premier roman. Raphaël Alix est un enchanteur et son roman un bijou délicieux de poésie, de romantisme, de délicatesse et d'intelligence. Comment ne pas succomber au charme de ses héros Marcus et Rose ? Pourquoi ne croirait-on pas à cette histoire de maternité où les genres sont inversés ? Sous la plume habile et sensible de l'écrivain, cette fable devient plausible et nous permet de nous poser de vraies questions. A lire en écoutant un air de tango d'Astor Piazzolla !

Un bonheur que je ne souhaite à personne
7,20
par (Libraire)
1 février 2020

Conseillé par Fabienne, libraire

Samuel Le Bihan a choisi d'aborder le thème de l'autisme - un sujet qui le touche de près - par le prisme du roman. Il décrit de façon ultra sensible le combat d'une maman pour l'intégration de son fils au sein de la société, et notamment à l'école. Son écriture est fluide, très agréable à lire, ce qui donne un roman accessible à tous et une vraie belle réussite.