Conseils de lecture

La fièvre, Roman

Roman

Albin Michel

19,90
par (Libraire)
22 août 2020

Conseillé par Fabienne, libraire

Prise par La Fièvre au point de l’avoir lu d’une seule traite. Lecture dévorante qui m’a conduite à Memphis en 1878 pendant une terrible épidémie. Des destins hors norme, des personnages hauts en couleurs, un univers foisonnant d’une densité et d’une richesse incroyables, une écriture vraiment flamboyante.
Que dire encore si ce n’est que Sébastien Spitzer confirme ici son immense talent de conteur et que ce roman est particulièrement abouti.


Frères soleil, Roman
18,00
par (Libraire)
22 août 2020

Conseillé par Fabienne, libraire

Plonger dans la Méditerranée. S’enivrer des parfums du maquis corse et avoir envie de remercier Cecilia Castelli pour ce premier roman tout en ombres et lumières où les réminiscences de l’enfance s’opposent aux errances des adultes. Magnifique récit qui va droit au cœur. À découvrir l


Le dit du mistral
19,00
par (Libraire)
22 août 2020

Conseillé par Fabienne, libraire

C’est l’histoire d’un livre qui fleure bon le Luberon, la garrigue et la lavande avec des personnages qui parlent avé l’accent.
C’est l’histoire d’un chat blanc aux pattes noires surnommé le Hussard qui mène sa vie de chat.
C’est l’histoire d’une rencontre et d’une amitié improbable sur fond de pierres, de cerisiers et d’une source découverte au hasard d’un orage.
C’est l’histoire d’un vent qui souffle un trois six neuf tout au long les pages du livre en y racontant des histoires et des légendes fascinantes.
C’est l’histoire du Lubéron, du Calavon, du Rocher des druides, du Portail Saint-Jean, du mont Ventou et que sais-je encore. Et pour sûr c’est bien mieux qu’un guide touristique.
C’est l’histoire d’un livre qui ne ressemble à aucun autre.
C’est un voyage à lui tout seul.
C’est Le Dit du Mistral, le premier roman d’Olivier Mak-Bouchard et c’est à lire absolument


Le cœur synthétique
18,00
par (Libraire)
22 août 2020

Conseillé par Corinne, lectrice de la librairie de Pithiviers

Chloé Delaume décrit avec humour, cynisme et lucidité la difficulté pour une femme de 46 ans à trouver un époux ! (elle parle d'épousite aigüe...)
Par ailleurs ce roman relate l'importance de l'amitié et fait un clin d’œil un peu acerbe au monde de l'édition, entre autres
C'est un livre féministe, drôle et juste.
.


La Chienne

Calmann-Lévy

17,00
par (Libraire)
21 août 2020

Conseillé par Sophie, lectrice de la librairie de Pithiviers

C'est l'histoire de Damaris, femme de pêcheur vivant sur la côte Pacifique colombienne entre l'océan et la jungle.
Elle souffre de son manque d'enfance et un jour adopte un chien.
Une relation très forte s'installe entre eux jusqu'au jour où cette petite chienne s'enfuit et revient "grosse". A partir de là, l'auteur nous fait vivre les états d'âme de Damaris, nous passons de l'amour passionnel (démesuré pour un animal) à l'indifférence, la haine voire le dégoût pour ce chien.

+ : Belle écriture puissante où les sentiments sont décrits sans pudeur et avec délicatesse.
Il y a aussi la description de la nature avec cette jungle sauvage hostile (qui fait peur), cet océan parfois violent, ceci donne au roman une atmosphère particulièrement pesante et à la fois très dépaysante.

- : Livre un peu trop axé sur cette relation avec le chien, cela finissait par en être lassant, du coup je n'ai pas été embarquée plus que ça. Dommage...